Copywriting,  Newsletter

Qu’est-ce qui fait plus peur qu’Halloween et qui peut durer des années ?

Bonjour,

bon en fait je vais pas te parler d’Halloween parce qu’on s’en fout en fait !

Une vision plus profonde de l’écriture de pages de capture qui convertissent

Introduction

Petite devinette

Tout le monde en parle …

Chaque entonnoir en a …

Et tout le monde les aime …

Pourtant, presque personne ne les fait bien.

Je parle de pages de capture — bien sûr, peut-être l’élément critique le plus déroutant de toute la rédaction.

Pourquoi ça vous demandez-vous ?

Les pages de capture ne sont pas des pages d’accueil

Les pages de capture ne sont PAS des pages d’accueil et ne sont certainement PAS des pages Web ordinaires.

Au lieu de cela, il s’agit d’un flocon de neige spécial … et comme pour la plupart des flocons de neige spéciaux, les gens les comprennent souvent mal.

Alors, quelle est la source de cette confusion majeure ?

La réponse simple est que les internautes pensent qu’une page de capture doit sembler « cool », avoir un « facteur wow », « être intelligente » ou utiliser les mêmes principes que la rédaction directe.

Lorsque, en fait, la rédaction directe avec réponse ne fonctionne pas vraiment bien pour les pages de capture, nous avons plutôt besoin de la rédaction de conversion, un type de copie spécial qui se concentre beaucoup sur la recherche client, l’analyse de données et les techniques de persuasion scientifique.

C’est vrai, vous avez bien lu … pour avoir une très bonne page de capture, vous aurez besoin de données d’enquête, du langage réel de vos clients (y compris des mots exacts qu’ils utilisent), et il vous faudra constamment tester les versions A / B.

Malheureusement, il n’y a pas vraiment de solution.

CEPENDANT, il existe quelques hacks puissants que peu de gens connaissent — et ceux-ci peuvent compenser 90% du manque d’enquêtes sur les clients (ce que la plupart d’entre nous ne faisons pas vraiment de toute façon …).

Passons donc au concept de pages de capture 80/20 et concentrons-nous sur les concepts les plus importants, mais nécessitant le moins de temps, d’argent et d’énergie nécessaires à la mise en œuvre.

Qu’est-ce qu’une page de capture ?

Mais d’abord, qu’est-ce que sont exactement les pages capture ?

Autrement dit : une page de capture est une page Web autonome sur laquelle un visiteur « atterrit » lorsqu’il a cliqué sur une annonce ou quelque chose de similaire.

Les pages de capture sont conçues avec un seul objectif, appelé appel à l’action (Call To Action : CTA en anglais).

Notez que chaque page de capture a un seul objectif, un seul ! Et c’est extrêmement important.

 La règle du Un

C’est ce qu’on appelle la règle du Un et cela signifie essentiellement que lors de la rédaction d’une page de capture, vous devez garder à l’esprit les points suivants :

1. Vous écrivez comme si vous parliez à un seul lecteur (qui est votre client idéal)
2. Vous essayez seulement de communiquer une seule grande idée (pour que votre message ne soit pas déroutant)
3. Vous ne peignez que l’image d’une seule promesse (mais vous créez un impact maximal avec cela)
4. Et vous ne leur présentez qu’une seule offre (1 type d’appel à l’action)

Si vous faites bien ces 4 choses, vous valez déjà mieux que 70% des pages de capture.

Alors, comment pouvez-vous facilement mettre en œuvre la règle du un ?

Comment mettre en place la règle du Un ?

Eh bien, un bon moyen est de toujours écrire une copie ciblée sur les 20 à 35% de votre trafic qui est le plus susceptible de faire partie de votre marché idéal.

C’est fondamentalement la même chose que votre avatar client (une personne fictive qui est l’exemple le plus représentatif de votre marché).

L’avantage d’écrire sur votre avatar est que vous pouvez être sûr que votre message crée un impact émotionnel très fort — il n’influencera pas tout le monde, mais influencera ceux qui comptent le plus …

… et ceux qui deviendront vos fans assidus, parleront de vous et deviendront des clients fidèles — pour la vie !

OK, alors maintenant que vous connaissez la règle du Un et que vous êtes sur le point de clouer votre message, il est temps de jauger le niveau de sensibilisation du lecteur.

Parce que tout le monde ne sera pas à l’écoute de votre message de la même manière.

 Les 5 étapes de conscience

Il y a 5 étapes de conscience que vous devez différencier :

1. Ignorant — quand ils n’ont pas encore identifié leur douleur ou votre rôle en tant que solution à cette douleur.
2. Douleur consciente — quand ils ressentent une douleur mais ne savent pas encore que des solutions existent pour cette douleur.
3. Solution consciente — quand ils ont senti la douleur et découvert que des solutions existent pour cela.
4. Produit conscient — quand ils savent que votre solution est l’une des solutions à leur douleur.
5. Plus conscients — quand ils savent que votre solution est l’une des solutions ET qu’elle sera probablement la meilleure solution à leur problème.

Alors, pourquoi est-ce si important ?

Parce que vous abordez votre messagerie de manière complètement différente, en fonction du stade de conscience de votre avatar.

Par exemple, s’ils sont sensibles au produit, vous devez les aider à identifier et même « agiter » leur douleur (c’est ainsi que fonctionne le cadre « Problème-agitation-solution »)

Cependant, s’ils sont conscients de la douleur, vous devez les aider à trouver une solution apaisante à leur douleur brûlante.

S’ils sont surtout conscients des solutions, vous devez disposer d’une solide proposition de vente unique et expliquer pourquoi vous êtes meilleur que la concurrence.

Mais s’ils sont sensibles au produit, vous pouvez leur donner des raisons impérieuses d’acheter votre produit (par exemple, en utilisant des tactiques de rareté).

Et enfin, la plupart des gens conscients ont simplement besoin du dernier effort — une belle promotion ferait bien l’affaire.

Cependant, si vous tentiez la même promotion pour les personnes sensibilisées à la douleur, elles ne s’en soucieraient pas vraiment …

En concevant vos pages de capture selon ces principes, vous obtiendrez de meilleurs taux de conversion que 80% des pages de capture qui jettent au hasard un texte qui « sonne vraiment bien ».

 Que se passe-t-il sous le capot ?

La majeure partie du travail d’une page de capture à conversion élevée est sous le capot.

Et c’est précisément pourquoi je voudrais que vous ayez des pages de capture qui sont meilleures que 90% de celles-ci.

Donc, pour vous élever au-dessus de vos concurrents, voici quelques points à retenir (vous pouvez également les utiliser comme liste de contrôle) :

1. Votre page de capture constitue souvent le premier point de contact entre vous et vos prospects : faites-la compter !
2. Vous vendez aux prospects une meilleure version d’eux-mêmes, une vie idéale, quelque chose qu’ils RÊVES d’obtenir.
3. La meilleure façon de convaincre est de rejoindre la conversation qui se passe déjà dans leur tête, d’écrire dans un style personnel qui ne vise qu’une seule personne.
4. Rappelez-vous, personne ne se soucie de vous. Il s’agit de « ce qu’ils peuvent en retirer »… Alors écrivez tout du point de vue du lecteur.
5. Votre langage doit être court, pertinent, toucher des points douloureux et peindre des rêves.
6. Il est très important que vous soyez clair et précis afin que tout le monde comprenne votre message — il est préférable que vous écriviez à peu près au niveau CP.

Rappelez-vous, ne créez pas une copie qui « a l’air bonne » — créez une copie qui convertit !

 Cadeau, partage et références

Voilà j’espère que ce quatrième cours t’a plu et t’a été utile.

Si c’est le cas il te suffit de répondre à ce mail pour me le dire.

En toute franchise, je suis encore débutant en copywriting et ce que je t’ai partagé là est une traduction et une adaptation de formations américaines que je suis assidûment actuellement.

Je suis en train de les traduire, de les adapter et de les tester avec toi afin de pouvoir proposer une formation en français qui soit de qualité et pour un prix inférieur aux versions américaines.

Comme ça tu gagneras sur tous les tableaux si tu fais partie des premiers à l’acheter.

Mon but est précisément de te montrer concrètement comment on applique ces techniques quand on est débutant.

En guise de cadeau je te mets en pièce jointe la newsletter d’hier au format PDF.

Si tu as aimé ce que tu as lu alors je t’invite à partager cette infolettre partout autour de toi à tes contacts mails, Facebook, téléphone et autres réseaux sociaux afin qu’ils rejoignent le groupe des gens motivés pour apprendre à utiliser les mots pour convaincre les autres et améliorer sa santé financière.

Il suffit de rejoindre https://laurentgarnier.podia.com pour recevoir gratuitement ce genre de courriel.

Tous les copywriters, et marketeurs en général, tirent une partie de leur inspiration de Robert Cialdini et son livre légendaire Influence et Manipulation disponible sur Amazon via ce lien affilié : https://amzn.to/2osQzzu

Si tu ne sais pas ce qu’est un lien affilié et bien sache que c’est un lien qui te permet d’accéder à un contenu, ici un livre, au même prix que si tu avais fait la recherche par toi-même à la différence près que si tu l’achètes alors je percevrais une commission sans que cela ne change quoique ce soit pour toi.

En clair, utiliser mon lien d’affiliation est une façon pour toi de me soutenir tout en obtenant quelque chose que tu aurais obtenu au même prix si tu l’avais cherché de ton côté.

Je te souhaite une bonne journée et n’oublie pas :

Chaque jour est une occasion de devenir meilleur (que tu ne l’étais hier)

PS : si ça n’est pas déjà fait tu es libre de télécharger gratuitement mon livre 7 astuces pour augmenter ses finances

PPS : si ça n’est pas déjà fait tu es libre de consulter gratuitement Le Podcast des Riches sur la chaîne Rich Man

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Become a free rich man

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.