Développement Personnel,  Newsletter,  Virilisme

Mieux vaut-il subir l’injustice que la commettre ?

Mieux vaut-il subir l’injustice que la commettre ?

Newsletter du vendredi 17 janvier 2020 : mieux vaut-il subir l’injustice que la commettre ?

 

Comme d’habitude je t’invite à rejoindre MailChimp parce qu’à partir de février la newsletter sera uniquement là-bas : https://mailchi.mp/c750dd11382a/mieux-vaut-il-subir-linjustice-que-la-commettre

Newsletter du vendredi 17 janvier 2020 : mieux vaut-il subir l’injustice que la commettre ?

1 Ce que tu gagneras à lire et partager cette newsletter ?

Aujourd’hui dans cette newsletter qui suit un plan que j’ai longuement mûri, mais ça je t’en parlerai une autre fois, tu vas pouvoir (re)découvrir un classique qui n’a pas pris une ride.

En fait, ce classique pose clairement les bases d’un débat de fond que tout un chacun se doit de discuter s’il veut mener une vie heureuse…

Et j’aime à penser que c’est ton cas, que toi aussi tu veux vivre bien et donc vivre heureux !

Attention, mise en garde, pas de poudre de perlinpinpin, pas de miracle… des efforts, de gros efforts même, mais des efforts intellectuels à la portée de toutes les personnes qui le veulent bien et qui le valent bien.

Ton bonheur, tu l’auras si tu le mérites.

En fin de newsletter je te proposerai une formation que j’ai décidé de remettre en vente après l’avoir retiré, d’ailleurs tu ne la vois pas sur mon catalogue.

Contrairement à ce que tu pourrais croire en lisant son titre… elle concerne vraiment tout le monde.

Et bien que je me sois beaucoup basé sur mon expérience personnelle, d’ailleurs j’y livre un aspect de ma vie dont je ne suis pas du tout fier mais qui est réel alors en toute honnêteté je te le dévoile, non pas pour étaler ma vie privée mais parce que je pense que cela peut aider à matérialiser la réflexion qui pourrait passer pour abstraite et en même temps pour te montrer à quel point j’étais très bas dans mon estime de moi-même (par moments) quand j’avais 17 ans…

… je me suis également beaucoup documenté (et pas que Wikipédia…) pour rajouter des éléments théoriques solides et surtout une perspective générale parce que ce thème est avant-tout un thème culturel et donc relativiste comme on aurait tendance à l’oublier à force d’être confronté à des gens dont on suppose qu’ils pensent comme nous…

… alors que ce n’est pas toujours le cas…

Bref, lis jusqu’au bout parce que ça te sera utile.

Je te précise juste que je fais la part des choses entre ce qui concerne mon avis, mon chemin et ce qui relève d’autres avis et d’autres chemins possibles …

… parce qu’au final on vit dans une époque extrêmement chaotique où tout le monde est absolument perdu (ceux qui disent le contraire sont des menteurs) et dans ces périodes troubles la raison et la sérénité sont tes meilleures alliées…

2 Que penser de la philosophie à 17 ans ?

La philosophie c’est pas pour les pédés !

 

le gay savoir
Homosexualité masculine

 

“Quelle remarque homophobe”, diront les esprits fragiles.

“Quelle bonne blague”, diront ceux qui pensent que tous les grecs anciens étaient pédés.

Bref, à 17 ans on fait pas dans la demi-mesure.

 

Comment diable aborder cette discipline si singulière à cet âge-là ?

 

Je te parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

… paix à ton âme ô le jazzman arménien le plus célèbre du monde !

 

Puisque j’en suis à rendre hommage aux morts alors je te salut ô mon défunt père, toi qui m’avais si souvent incité à lire beaucoup plus que je ne le fais.

 

Soyons clairs, à 17 ans, même si j’avais un an d’avance, je n’étais qu’un petit “fumiste”…

… oui, je plaide coupable pour avoir été un ancien fumeur de cannabis et je n’encourage personne à fumer et heureusement j’ai arrêté depuis 2004 donc il y a prescription.

 

Au lycée tu fais souvent des bêtises dont tu ne perçois pas nécessairement les conséquences sur le long terme !!!

 

Quand tu arrives en terminale tu penses que tu es le roi du monde, tu penses que tu es un adulte, tu penses que tu es plus malin et plus fort que les vrais adultes…

… alors que c’est archi-faux ne serait-ce que d’un point de vue physiologique

 

Oui tu peux avoir un corps d’adulte, musculature, timbre de la voix et barbe pour les garçons, fesses rebondies, hanches larges, et seins pour les filles mais il n’empêche que ton cerveau n’est pas fini !!!

 

Et oui, ton cortex pré-frontal ; la zone qui s’occupe du langage, de la réflexion et toutes les tâches complexes qui nous distinguent des autres animaux, n’atteint sa taille adulte qu’à partir de l’âge de 25 ans…

… et c’est là que tu comprends que celui qui a décidé d’accorder la majorité à 18 ans (ou même 21 ans) ne s’est appuyé sur aucune science à part celle de son doigt mouillé pour déterminer le sens du vent…

 

Que ça soit 21 ans ou 18 ans… dans les deux cas tu n’es pas fini intellectuellement parlant donc ça n’a pas de sens de t’accorder un droit de vote ni celui d’être autonome…

 

Bref, à 17 ans, j’étais en terminale Scientifique, spécialité maths… et mon prof de philo venait d’être nommé pour la première fois avec des terminales (je sais pas quelle bêtise il avait fait pour être rétrogradé de la sorte) alors qu’il enseignait habituellement à des prépas…

… en fait on était sa seule classe de terminale.

 

Et là, il nous a dit :

 Je ne vais pas vous apprendre la philosophie, je vais vous apprendre à philosopher !

 

Monumentale erreur face à une horde d’ergoteur

 

Mon père me traitait souvent d’ergoteur…

… un ergoteur c’est quelqu’un qui aime discuter des détails sans jamais vraiment rentrer dans le fond des choses, on appelle ça aussi un pinailleur

 

Bref, le gars s’est retrouvé face à 30 concentrés de mauvaise foi prêts à tout pour le rendre fou et surtout à le contredire…

… franchement on était vraiment des chieurs quand j’y repense

 

Paradoxalement, je n’étais pas spécialement de ceux qui cherchaient à le contredire juste pour l’embêter

 

En toute honnêteté, j’y avais cru au début à son discours mais lorsqu’il a commencé à asséner des arguments d’autorité j’ai décroché et on a commencé à inventer des jeux avec mes voisins de table…

… l’un d’entre eux était très créatif, il s’agissait de trouver tous les mots finissant en “tion” comme construction, définition,…

 

Je pense que t’as compris l’idée.

 

Parmi les oeuvres au programme il y en a une que j’ai lu, il s’agit de Gorgias de Platon : https://amzn.to/2TFhUf7

 

Ce livre m’a permis d’obtenir mon bac au rattrapage avec 13 à l’oral…

Bon et 20 ans plus tard ?

3 Que penser de la philosophie à presque 37 ans ?

 

Ce n’est pas en lisant des livres à 17 ans alors que tu n’as rien vécu que tu peux te forger une idée de ce qu’est la philosophie.

 

aristote

 

Du moins c’est ce que j’en pense.

 

Par contre, le livre Gorgias de Platon pose une question extrêmement actuelle et importante : la rhétorique est-elle utile ou nuisible ?

 

Platon, par la bouche de Socrate est totalement clair, selon lui la rhétorique est nuisible et sert uniquement aux manipulateurs qui assouvissent leurs désirs sans se soucier de l’intérêt général ni même du mal qu’ils peuvent engendrer.

 

Quand on regarde, ne serait-ce que l’histoire politique de ces dernières décennies…

… c’est difficile de lui donner tort.

 

En clair, au cas où t’aurais pas bien compris, Platon traite ceux qui utilisent la rhétorique de beaux-parleurs, de menteurs, de vendeurs de rêves, de manipulateurs et en premier lieu les hommes politiques !

 

Aujourd’hui, tu as dû t’en apercevoir, on est abreuvé de communication en tout genre dans laquelle on ne te dit pas grand-chose ou du moins pas des messages clairs.

 

Ce que Platon dénonce c’est précisément ce qu’on appelle aujourd’hui la langue de bois, le fait de parler pour ne rien dire, la dissimulation.

 

Il oppose clairement le discours construit et logique de la science à celui beaucoup moins discernable des hommes politiques dont tu ne comprends pas vraiment ce qu’ils veulent dire ni où ils veulent en venir.

 

La condamnation de Platon, par la bouche de Socrate, est avant tout morale mais au sens de l’éthique utilitariste.

 

Alors pour en savoir plus sur l’utilitarisme je te recommande la chaîne de Monsieur Phi : https://www.youtube.com/watch?v=Uu6K0uR9bus

 

Et pour ce qui concerne la morale je te recommande la série de la chaîne Homo Fabulus : https://www.youtube.com/watch?v=1jkIONNqBcg&list=PL8mPrvnM78yJ78OqgF4xtvJyOvJTeWjiz

 

Pour aller plus en profondeur je dirais que Socrate explique que l’éthique est le seul chemin qui permet de conduire au bonheur véritable…

… ce qui est le but que tu recherches, le bonheur

 

Enfin, pour moi c’est ça mais peut-être que tu ne cherches pas le bonheur ?

 

En fait, pour être honnête avec toi, je cherche plus la vérité que le bonheur, je préfère être plus proche de la vérité que du bonheur…

… mais ça, je t’en parlerai plus en détails une autre fois, on va dire que pour aujourd’hui on va se concentrer sur le bonheur.

 

Platon, par la bouche de Socrate, nous décrit un véritable plan, un guide, une heuristique prête-à-l’emploi.

 

Si tu sais pas ce que c’est, une heuristique c’est juste un principe général comme par exemple soigner son alimentation pour être en bonne santé.

 

Mais alors, quelle est cette heuristique ?

4 Comment appliquer ou utiliser la philosophie dans ta vie de tous les jours ?

 

L’heuristique de Socrate est simple à décrire mais très difficile à mettre en place, surtout dans notre monde dit “moderne”.

 

La première chose que Socrate préconise c’est de maîtriser ses désirs.

 

C’est sûr que ça a l’air super simple dit comme ça, maintenant essaie de faire l’expérience de passer 24 heures sans smartphone ou de ne pas toucher ton partenaire sexuel pendant disons 30 jours tout en dormant avec cette personne à côté de toi…

… là tout de suite ça te paraît beaucoup moins facile…

 

Donc l’étape 1 consiste à maîtriser ses passions.

 

Bien sûr, il ne tient qu’à toi de placer le curseur.

 

Néanmoins, ce principe tient compte des conséquences de tes décisions.

 

En effet, Socrate rejette la rhétorique parce qu’elle n’est pas claire, parce qu’elle ne dit pas les choses directement.

 

En fait, le deuxième principe consiste à être radicalement honnête, dire les choses telles qu’elles sont, ou du moins, telles qu’on pense qu’elles sont sans tourner autour du pot.

 

Un peu comme l’OM, droit au but !

 

Blague à part, encore une fois c’est un principe très simple à énoncer mais très lourd de conséquence…

… notamment dans le domaine de la séduction qui est gangréné par le mensonge ou la “reformulation” pour être politiquement correct

 

Et la séduction couvre beaucoup plus de domaines de la vie de tous les jours que les relations sexuelles, la séduction opère dans la vente, en politique et en fait dans presque tous les rapports transactionnels…

… qu’ils soient financiers ou pas !

 

Pour appuyer son propos, Socrate va jusqu’à décrire le jugement dernier.

 

Attention, à cette époque le christianisme n’existe pas et la religion “officielle” chez les grecs est régie par la mythologie avec Zeus et compagnie et en particulier Chronos, le père de Zeus et l’ordonateur du temps.

 

Socrate décrit la mort comme étant le passage de l’âme face au tribunal de la conscience.

 

Et c’est sur cette “fable”, qu’il reconnaît lui-même volontiers, qu’il s’appuie pour soutenir sa thèse de la nécessité d’être vertueux pour soulager son âme.

 

Son argument principal est que les remords rongent tous les hommes qui agissent mal.

 

C’est une sorte de pari pascalien.

 

Un acte de foi… de la part d’un homme qui place la raison presque au-dessus de tout…

… presque, parce qu’il considère que la valeur d’un homme se mesure à sa vertu plus qu’à sa force physique ou intellectuelle.

 

En ce sens il cherche vraiment le bon dans chaque action.

 

Je t’invite très sincèrement à lire le livre pour te faire un avis parce qu’il en vaut le détour.

 

En toute franchise, je ne l’ai pas relu depuis la seule et unique fois où je l’avais lu du coup j’ai lu ce résumé (https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/gorgias/ ) pour me rafraîchir un peu la mémoire et je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’auteur du résumé alors je t’ai exposé mon point de vue particulier que tu ne partageras peut-être pas…

 

Et je conclurai dans la partie suivante où je vais te parler de la formation que je ressors

5 Comment bâtir et diffuser une virilité solide et utile au plus grand nombre ?

 

L’espèce humaine est une espèce sexuée

 

N’en déplaise aux adeptes de la théorie du genre… nos vies dépendent de notre différentiation sexuelle

 

Nos organes génitaux sont naturellement essentiels à notre reproduction et donc notre survie

 

Le truc c’est que la science est en train de jouer avec cet aspect fondamental de notre existence

 

En fait c’est pas la science qui joue avec…

… la science n’a pas de conscience, elle ne fait que décrire ce qu’il est possible de faire

 

Mis à part les dernières techniques de reproduction artificielles, dans toutes les régions du monde où l’on pratiquait (et pratique encore) la reproduction naturelle, le besoin de distinguer les hommes et les femmes s’est toujours fait sentir.

 

D’abord, de façon triviale, par la simple observation, parce qu’à la base en bons chasseurs-cueilleuses ben on se baladait organes génitaux à l’air et là il n’y avait pas d’ambiguïté…

 

Et là, c’est le drame pour les adeptes de la construction sociale parce que c’est scientifiquement impossible d’attribuer une quelconque théorie de construction sociale ex-nihilo (à partir de rien) lorsque tout le monde se ballade à poils pour chasser et cueillir.

 

Bref, selon les régions du monde, certaines caractéristiques secondaires ont été attribué aux hommes et d’autres aux femmes.

 

C’est donc à ce moment précis que la construction sociale a démarré.

 

Ce qui fait que le concept de virilité, que l’on retrouve dans toutes les cultures (ce qui exclut par conséquent les non-binaires) ne revêt pas les mêmes habits à chaque fois.

 

En clair, tout le monde s’accorde pour déterminer des caractéristiques propres aux hommes par différentiation des femmes mais toutes les cultures ne choisissent pas les mêmes caractéristiques.

 

Par exemple dans certaines, la colère et la violence qui l’accompagne est un attribut masculin alors que dans d’autres elle sera associée à l’hystérie féminine et donc la perte de contrôle alors que l’homme est censé se contrôler.

 

La vision que je te partage dans cette formation “https://laurentgarnier.podia.com/comment-devenir-plus-viril” consiste à (r)établir les bases de la virilité vue du point de vue occidental …

… parce que je vis dans un pays occidental et que je suppose que toi aussi.

 


Comment devenir plus viril

 

En fait ça marchera aussi si tu vis dans un pays méditerranéen parce que les bases viennent de la culture gréco-latine qui a influencé à la fois les chrétiens mais aussi les juifs et les musulmans…

… donc ça regroupe pas mal de monde mais pas tout le monde.

 

Donc il ne s’agit pas de dire que c’est la meilleure vision du monde.

 

Il s’agit de t’expliquer comment et pourquoi c’est celle qui est historiquement adaptée à l’occident (et en fait à tous les pays de culture abrahamique).

 

L’idée n’est pas de dire que les femmes seraient des démons et qu’elles devraient rester aux fourneaux.

 

D’ailleurs je pense que cette formation devrait AUSSI être consultée par des femmes parce que ça leur permettrait de réduire leur désarroi.

 

En effet, contrairement aux idées reçues, l’augmentation de la présumée “égalité” des sexes ou de la “liberté sexuelle” ou du “girl power” ou appelle ça comme tu veux…

… ben ça ne rend pas les femmes plus heureuses bien au contraire.

 

En fait le monde dans lequel on vit est en train de détruire toutes les différentiations sexuelles et de les mixer de façon purement aléatoire ce qui risque très probablement de conduire à la dégénérescence de notre espèce.

 

J’assume totalement mon propos et je t’invite à observer tous les gens qui ont du succès que ça soit financier, politique, spirituel, sportif, intellectuel ou ce que tu veux, statistiquement la majeure partie d’entre eux vivent une vie raisonnable en accord avec la vision du monde proposée la virilité au sens occidental du terme (d’ailleurs la racine du mot est la même que pour le mot vertu…)

 

Bref, cette formation te propose mon heuristique basée sur mon expérience ainsi que les sources théoriques que j’ai utilisé pour retracer les origines de ce concept de virilité.

 

Bien que la composante physique soit importante, un esprit sain dans un corps sain, l’intellect, le mental et l’esprit occupe des places plus importantes selon moi…

… à la fois parce que notre monde sollicite beaucoup moins nos muscles que notre cerveau mais aussi parce que la meilleure façon de développer ses muscles commence par le cerveau.

 

Bref, le but du jeu est d’atteindre la sérénité et la maîtrise de soi en toute circonstance dans un monde gouverné par les émotions (ce qui est le propre de la femme).

 

Attention, le fait que les femmes soient gouvernées d’abord par leurs émotions a une énorme utilité d’un point de vue évolutionniste et n’est pas une tare bien au contraire…

… par contre le fait que les hommes commencent à faire pareil EST TRES DANGEREUX pour tout le monde !!!

 

Tu ne prends aucun risque en consultant ce programme parce que si tu n’es pas satisfait(e) je te rembourserai

Voilà c’est dit

Bonne soirée et à demain pour le français

Author: Laurent Garnier

Created: 2020-01-17 Fri 20:33

Validate

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Become a free rich man

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.